Quel type d’assurance faut-il choisir pour une location saisonnière ?

Les vacanciers peuvent provoquer des petits accidents futiles pendant leur séjour dans une location saisonnière. Des petits accidents qu’ils pourront rembourser facilement. Mais dans le cas des dommages plus sérieux, autrement dit des risques locatifs, souscrire à un contrat d’assurance est plus recommandé. Cet article présente quel type d’assurance faut-il pour une location saisonnière.

 Quel type d’assurance faut-il souscrire ?

Pour une location saisonnière, il y a l’assurance PON ou propriétaire non occupant. Cette assurance est pratique pour les personnes qui offrent leur maison en location classique, car il ne faut pas compter sur la multirisque habitation pour assurer ces risques locatifs. Tandis que pour les personnes qui mettent en location leur logement principal pendant leurs déplacements, eux, peuvent compter sur leur multirisque habitation. Dans ce cas, le propriétaire doit informer son assureur et considérer que la garantie du contrat est pour les locataires. Une fois l’assureur au courant, il faut faire une évaluation des lieux précis, les matériels laissés à disposition des vacanciers et l’estimation de leur valeur. Leur facture peut être aussi utile en cas de vol ou de casse. Si le propriétaire n’est pas assuré, il doit s’inscrire à un type d’assurance temporaire pour le couvrir pendant la location. Il y a aussi le type d’assurance villégiature. Celui-ci est pratique si un locataire veut annuler une location saisonnière.

L’assurance pour location saisonnière est-elle obligatoire ?

Que ce soit une maison de vacance ou un appartement, souscrire un contrat d’assurance n’est pas obligatoire. Les vacanciers peuvent très bien habiter dans un logement non assuré sans avoir eux aussi une assurance personnelle. Cependant, il est toujours conseillé de disposer d’une assurance. En absence du contrat d’assurance, les vacanciers peuvent être tenus responsables des accidents causés au voisinage ou à des tiers. Il est aussi possible que le propriétaire réclame une assurance avant de laisser les vacanciers séjourner dans sa maison. Il est vivement conseillé aux propriétaires de disposer d’une assurance pour couvrir les incendies ou dégâts des eaux.

Qui est le responsable de l’assurance ?

La prise en charge de l’assurance de la location saisonnière peut être faite par les locataires ou par le propriétaire. Il faut donc bien s’informer sur les règlements d’assurance lors de la signature du contrat. Le propriétaire peut s’engager à ne rien demander au vacancier en cas de dommages des eaux ou d’incendie, mais par contre, il est responsable des dégâts causés au voisinage et aux tiers. Le propriétaire peut aussi disposer de l’assurance multirisque. Dans ce cas, le locataire n’est responsable que des dommages qu’il a causés directement.

Pourquoi faut-il signer un contrat de location saisonnière ?
Tout ce qu’il faut savoir sur la fiscalité d’une location saisonnière